Belgique

Sarah Smeyers a affirmé dans la presse que des criminels étrangers gardaient toutes leurs chances d'obtenir la nationalité belge


BRUXELLES Le secrétaire d'Etat à la Politique de migration et d'asile Melchior Wathelet (cdH) a invité mardi la députée N-VA Sarah Smeyers "à plus d'honnêteté intellectuelle" après qu'elle eut affirmé dans la presse que des criminels étrangers gardaient toutes leurs chances d'obtenir la nationalité belge. La députée, qui préside la commission Justice de la Chambre, a fait état dans "Het Laatste Nieuws" d'une note de l'Office des étrangers précisant les profils de personnes susceptibles de bénéficier d'une régularisation.

Les auteurs des crimes les plus graves (assassins, violeurs, terroristes, notamment) en sont exclus par principe, au contraire de certains autres profils de condamnés. Elle conclut de cette note que les auteurs de crimes punissables de moins de trois ans de prison gardent toutes leurs chances d'être régularisés.

"Sarah Smeyers laisse croire que des criminels pourraient être régularisés. C'est montrer bien peu de respect à l'encontre des institutions judiciaires et notamment la jurisprudence du Conseil du contentieux, organe indépendant statuant sur les recours", a estimé M. Wathelet dans un communiqué.

Les conventions internationales imposent que les dossiers soient analysés dans leur ensemble et qu'un contrôle de proportionnalité soit réalisé. "Dire non en sachant bien que la décision va être cassée par le conseil du Contentieux relève de l'irresponsabilité politique", résume Melchior Wathelet.

Il invite dès lors Sarah Smeyers "à plus d'honnêteté intellectuelle dans son interprétation des textes administratifs qui veulent contribuer à une gestion efficace de l'Etat".

© La Dernière Heure 2011