Zakia Khattabi (Ecolo): "pour moi, le niqab est incompréhensible et très violent"

Publié le - Mis à jour le

Belgique

"Je porte sur Sharia4Belgium le même regard que sur le Vlaams Belang et l'extrémisme de droite"

BRUXELLES Zakia Khattabi remplace, à mi-législature, Jacky Morael en tant que chef du groupe Ecolo au Sénat. Dans une interview au quotidien Le Soir, cette Belge d'origine marocaine dit que pour elle "le niqab est incompréhensible et très violent". "Quand je croise une femme en niqab, avec ses enfants, je me dis qu'avant de sortir, elle s'est mise devant un miroir et, en âme et conscience, elle s'est rendu invisible. Et ça me fait mal au coeur pour les enfants. Quel message doivent-ils y voir? ", ajoute-t-elle.

Zakia Khattabi dit encore à propos de l'interdiction du niqab que "cela l'arrange" mais elle ajoute qu'elle n'est pas convaincue qu'une loi d'interdiction soit opportune. "Il existait un règlement interdisant de sortir masqué en rue", rappelle-t-elle.

A propos de l'extrémisme musulman, elle souligne que cela reste une réalité minoritaire. "Je porte sur Sharia4Belgium le même regard que sur le Vlaams Belang et l'extrémisme de droite: discours fascisants qui font plus de mal aux communautés dont ils se disent les défenseurs".

Elle pointe du doigt la politique menée dans les années 90 après les émeutes qui ont eu lieu à Forest. "Les politiques ont alors dit aux imams: 'occupez-vous de vos jeunes'. Quel erreur! Vingt ans après, ces jeunes ont grandi et la seule identité qu'on leur a assignée est leur appartenance religieuse. Le boomerang revient. On aurait dû les rendre citoyens en leur disant: 'ce sont vos quartiers, vous en êtes responsables. Developpez vos projets".

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner