Economie

Un jugement de faillite a été prononcé ce mardi concernant 11 restaurants bruxellois, dont certaines enseignes bien connues comme la Maison du Cygne sur la Grand-Place, officialise L'Echo. 

Il s'agit d'un coup d'arrêt pour "l'empire" constitué dans l'horeca bruxellois par les deux frères Beyaz, qui gèrent de près ou de loin chacun des établissements concernés (les Brasseries Georges, La Maison du Cygne, La Brasserie de l'Ommegang, le Manhattan, le Paon Royal, le Café de l'Opéra, le North Express, La Pergola, La brasserie de Bruxelles, La Chaloupe d'Or et le Frederiksborg), note le quotidien. 160 personnes étaient employées dans les divers établissements.

Des requêtes en réorganisation judiciaire (PRJ) avaient été déposées, mais les frères Beyaz s'étaient désistés de la procédure. Quatre administrateurs provisoires désignés ensuite par le tribunal de commerce francophone de Bruxelles ont pu constater que les conditions de la faillite étaient bel et bien réunies, ce qu'ils avaient plaidé lundi. Dans la plupart des cas, les employés ne sont plus payés depuis fin décembre, et il est question, selon un proche du dossier, de dettes ONSS d'un total de 3,5 millions d'euros. Pour la seule Maison du Cygne, cette dette se chiffre à 800.000 euros, ce qui revient à dire que l'ONSS n'était plus payé depuis quatre ans.