Economie Le service de médiation pour le consommateur a enregistré 7.105 cas en 2016.

Le service de médiation pour le consommateur vient tout juste de célébrer son deuxième anniversaire et de publier son premier rapport annuel. L’occasion de se pencher sur les principaux litiges opposant les consommateurs aux entreprises.

"Le service de médiation pour le consommateur (SMC) a une triple mission. En premier lieu, il doit informer le consommateur et l’entreprise, ensuite les rediriger vers les instances compétentes ou, si cela s’avère impossible, jouer un rôle de médiateur dans les litiges résiduaires. Nous voulons intervenir comme un vrai centre d’expertise en matière de règlement alternatif de litiges."

Et visiblement, cela fonctionne et répond à une réelle demande puisque l’an dernier, ce ne sont pas moins de 7.105 dossiers qui ont été traités, dont 4.342 relevaient de la compétence du SMC. Parmi les dossiers recevables, 2.605 ont été clôturés, 37 % se soldant par une recommandation vis-à-vis de l’entreprise, 50 % par un accord à l’amiable et 13 % se résolvant d’eux-mêmes par un retrait de la plainte.