Economie Si vous deviez embarquer dans l'un des 2000 vols annulés par la compagnie jusque fin octobre, deux possibilités s'offrent à vous : vous faire rembourser ou tenter de monter dans un prochain vol pour votre destination.

Les modifications de vols se font en ligne ou directement à l'aéroport sous réserve de place disponibles dans le nouveau vol choisi. Et c'est là où le bât blesse car les clients déchus se ruent généralement sur les mêmes vols alternatifs qui affichent donc très vite complets.

Si vous préférez un remboursement du billet, il faudra cliquer sur ce lien et donner diverses informations afin de lancer la procédure. Ryanair promet que la demande sera traitée sous 7 jours.

Le droit à des dédommagements supplémentaires

Mais sachez que vous avez généralement le droit, en plus du remboursement du billet, à des dédommagements supplémentaires grâce à la réglementation européenne en vigueur ! Pour avoir droit à une compensation supplémentaire, le voyageur doit avoir été prévenu par Ryanair moins de deux semaines avant l'annulation du vol. Pour rappel, la liste de tous les vols annulés se trouve ici.

Si c'est le cas, il a le droit à un forfait en fonction de la distance qu'il devait parcourir :

  • 250€ pour les vols jusqu’à 1 500 km,
  • jusqu'à 400 € pour les vols européens de plus de 1 500 km
  • jusqu'à 600€ pour les vols à plus de 3500 km
Les cas où vous n'avez droit à rien 

En revanche, si la compagnie parvient à vous proposer un vol de remplacement arrivant seulement quelques heures plus tard que le vol annulé, vous pouvez perdre tous vos droits à un remboursement.

Autrement dit, comme le précise le site de l'Union européenne, vous n'avez pas le droit à une indemnisation si :

  • si vous avez été informé plus de 14 jours à l'avance;
  • si vous avez été informé entre 2 semaines et 7 jours avant le départ prévu et si on vous a proposé un réacheminement vous permettant à la fois:
    • de partir au maximum 2 heures avant l'heure de départ initialement prévue,
    • d'atteindre votre destination finale moins de 4 heures après l'heure d'arrivée initialement prévue;
  • si vous avez été informé moins de 7 jours avant le départ prévu et si on vous a proposé un réacheminement vous permettant à la fois:
    • de partir au maximum 1 heure avant l'heure de départ initialement prévue,
    • d'atteindre votre destination finale moins de 2 heures après l'heure d'arrivée initialement prévue.


Comment réclamer le paiement des indemnisations? 

Si vous êtes dans les conditions pour avoir droit à ce remboursement supplémentaire, vous devez remplir ce formulaire (en plus de la demande de remboursement du billet). Sachez toutefois que la compagnie n'est pas obligée de vous indemniser si l'annulation est due à des "circonstances exceptionnelles ou en cas de force majeure".

Si la compagnie ne répond pas, il vous reste encore d'autres possibilités qui sont détaillées sur le site de l'Union européenne.

Des obligations légales

"Test Achats et ses organisations sœurs italiennes, espagnoles et portugaises, ont donc décidé de lui adresser une mise en demeure lui enjoignant de respecter son obligation d’information, et celle d’indemniser tous les passagers concernés par les annulations", avait expliqué l'association des consommateurs sur son site internet.

La compagnie aérienne a 8 jours pour confirmer le respect de ses obligations légales. Si ce n'est pas fait, des actions judiciaires seront envisagées par les organisations de défense des consommateurs.