“Abolissons les privilèges fiscaux !”

Guy Bernard Publié le - Mis à jour le

Economie

Le collectif Dites 33 ! a dénoncé hier le manque à gagner (19,5 milliards) sur l’impôt des sociétés. Cible initiale : Delhaize

ANDERLECHT Tellement plus pour notre argent ! Sous ce slogan, 80 activistes du collectif Dites 33 ! se sont littéralement invités à l’AG de Delhaize, jeudi après midi, au 40, square Marie Curie.

S’interrogeant sur le pourquoi de l’austérité, ces bénévoles bariolés et apolitiques escomptaient obtenir du groupe “le paiement effectif de l’impôt des sociétés, au taux normal de 33,99 %”, expliqua le porte-parole, Alexis Dabin. Les contestataires ont compté : en dépit de ce taux de fixation de la fiscalité, les sociétés parviendraient, chaque année, à éluder jusqu’à 19,5 milliards. Ensemble, bien sûr. Mais tout de même…

Au rythme d’une “musique de supermarché” que ponctua Le lion est mort ce soir, les contestataires ont distribué des autocollants, déployé une banderole (Ici, on ne paie pas l’impôt) et adopté, à main levée, la résolution qui fait office de credo.

Pourquoi le choix de Delhaize pour une première action visant à abolir les privilèges fiscaux ? Parce qu’en dépit de quelques revers, Delhaize affiche toujours une excellente santé financière. “En 2009, ce groupe a bénéficié d’un formidable retour sur investissement de 336.034.317 €, non versés à l’État”, précise notre interlocuteur.

L’histoire ne dit pas si la thèse du “hold-up sur les finances publiques” a été appréciée par les pontes de la chaîne. Elle ne dit d’ailleurs rien non plus du futur de ce collectif Dites 33 ! dont chacun aura compris la référence aux 33,99 % : “Nous espérons d’autres mouvements, toujours basés sur ces impôts des sociétés. Mais ni la forme, originale, que nous voulons leur donner, ni le timing ne sont encore définis.” Simplement, Alexis Davin et ses copains (www.dites33.be) entendent-ils “battre le fer tant qu’il est chaud”. Et comme “il suffit de compulser le top 10” des grosses boîtes pour déterminer une cible…



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner