Economie La société belge d'assistance aéroportuaire a encore bien des projets dans ses cartons

BRUXELLES 2002 sera une année véritablement charnière pour Aviapartner puisque non seulement la société d'assistance aéroportuaire est confrontée, comme elle le rappelait hier, à de nombreux défis mais aussi à bien des projets.
En terme de défis, elle devra affronter de nouveaux concurrents à Bruxelles, résister à l'effondrement du marché du cargo, aux restructurations du secteur aérien, gérer son possible désengagement de la filiale scandinave qui n'apporte pas les résultats escomptés.
Pour les projets, Aviapartner entend poursuivre son développement en Italie (à Milan, Rome et Naples) et en Allemagne (Düsseldorf, Leipzig et Stuttgart), ainsi qu'en Espagne et au Portugal, deux marchés qui devraient s'ouvrir sous peu. Et puis, pourquoi pas quelques surprises.
Et l'année commence sous les meilleurs auspices puisqu'Aviapartner vient de remporter le contrat d'assistance de Thomas Cook à Bruxelles-National.