Economie

L'offre Basic doit changer de nom, a jugé le tribunal de commerce. Ce sera Simply

BRUXELLES Ces jours-ci, les opérateurs de téléphonie mobile sont à couteaux tirés. Le 7 mars, le tribunal de commerce de Louvain donnait gain de cause à Base. L'entreprise avait intenté une action en justice contre Mobistar. Motif: l'offre low cost dénommée Basic by Mobistar (0,19 euro la minute) et lancée sur le marché en novembre 2005.

Sauf que, pour le plaignant, entre Base et Basic, il n'y a pas grande différence, les deux appellations et leur signification sont trop proches. Début du mois, le tribunal a donc pris en compte les arguments du troisième opérateur du pays et de son actionnaire principal, KPN, détenteur des droits. La justice a alors ordonné à Mobistar le remplacement de la dénomination de l'offre.

Vendredi dernier, Mobistar a obtempéré et opté pour le terme Simply. La société en a profité pour avertir les milliers de clients concernés et potentiels via son site Internet. «Mobistar est dans l'obligation de modifier le nom de l'offre Basic by Mobistar », explique l'opérateur.

© La Dernière Heure 2006