Economie

L’explosion de l’e-commerce engendre un plus grand nombre de problèmes.

Si la Belgique reste à la traîne en matière d’e-commerce par rapport à la moyenne européenne, pas moins de 56 % des Belges ont cependant effectué des achats en ligne en 2016. Un développement qui, cela va de pair, entraîne également un plus grand nombre de plaintes.

Le ministre Peeters entend demeurer très attentif aux pratiques liées au commerce en ligne, afin d’offrir aux consommateurs toutes les garanties d’une transaction sécurisée. L’Inspection économique met dès lors tout en œuvre pour veiller au respect de la réglementation économique, y compris sur Internet. L’an dernier, l’e-commerce a ainsi focalisé 3.601 contrôles, ayant mené à 938 avertissements et 250 procès-verbaux, soit une infraction constatée dans 1 cas sur 3 !L’Inspection économique n’a pas chômé en 2016. Pas moins de 35.196 contrôles ont été menés. Et la création du nouveau point de contact mis à disposition des consommateurs a aussi reçu un nombre record de 23.259 signalements. L’Inspection économique sait visiblement où frapper puisque dans pas moins d’1 contrôle sur 4, une ou plusieurs infractions ont été relevées !