Economie

L'annulation de nombreux vols se fait sentir sur le nombre de passagers voyageant avec la compagnie à bas coûts. Ryanair a transporté en octobre 11,8 millions de passagers, soit 8% de plus qu'en octobre 2016. C'est la première fois en trois ans que cette croissance est inférieure à 10%.

La compagnie irlandaise a annoncé mi-septembre qu'elle supprimait 2.100 vols avant la fin octobre, en raison de problèmes liés aux emplois du temps de ses pilotes. Quelque 18.000 autres vols ont ensuite été supprimés pendant la saison hivernale.

Le ralentissement de la croissance n'est pas une surprise: Ryanair avait déjà indiqué que, compte tenu des annulations, le nombre de passagers transportés cette année atteindrait les 129 millions, contre 131 millions initialement attendus. Les prévisions de bénéfice, compris entre 1,4 et 1,45 milliard d'euros, restent elles maintenues.

En octobre, le taux de remplissage des vols a atteint 96%, contre 95% un an auparavant.

Au total, 700.000 passagers ont été affectés par les annulations.