Economie La proposition de rapprochement avancée par la direction des magasins Lidl a été approuvée par plusieurs membres du syndicat chrétien des cadres, le GNC. 

Le travail a repris dans certains magasins. Le syndicat craint toutefois que le syndicat socialiste Setca n'empêche l'ouverture des magasins lundi et parle d'une "attitude totalement irresponsable".

"Cela nous fait penser que le Setca cache un certain calendrier et ne s'inquiète plus tant des intérêts du personnel", déclare Johan Lippens, membre de la section flamande du GNC.