Economie Les destinations européennes du bassin méditerranéen ont particulièrement la cote.

Si vous n’avez pas encore réservé vos vacances, rien n’est désespéré. La situation géopolitique de certains pays (Égypte, Tunisie, Turquie…) a quelque peu modifié les habitudes de voyage ces dernières années. Si bien que les destinations européennes du bassin méditerranéen ont particulièrement la cote. "Certaines destinations d’Europe affichent depuis longtemps complet pour le mois d’août , observe-t-on chez TUI. Les hôteliers sont donc peu enclins à offrir des réductions pour leurs dernières chambres. Il s’agit là d’une situation exceptionnelle puisque l’offre de last minute vers ces destinations, dans le passé étoffée, est cet été quasi inexistante."

Tout profit pour des destinations qui ne sont généralement pas les plus prisées en été. "Les hôteliers des Caraïbes, qui vivent une saison haute pendant l’hiver et ont, par conséquent, de nombreuses chambres disponibles pendant l’été, sont eux prêts à collaborer et proposent de bonnes réductions. D’un autre côté, les prix des vols vers les Caraïbes sont particulièrement avantageux. Cette conjoncture mène à une situation inédite."

TUI constate en effet qu’un voyage d’une semaine en République dominicaine, au départ de Bruxelles, dans un hôtel 4 étoiles en all inclusive s’affiche, pour un séjour d’une semaine en août, à 749€; même prix que la meilleure offre dans un hôtel comparable en Grèce.

L’offre n’est pas limitée à la République dominicaine puisque d’autres pays exotiques confirment la tendance : Cuba est accessible à partir de 849 € par personne (-45 %) et la Jamaïque à partir de 1.099 € par personne (-45 %). "Il y a là une opportunité unique pour le voyageur qui ne se serait pas encore décidé de profiter d’un dépaysement total pour un budget égal à celui de vacances en Europe."

Alors, envie de soleil et d’exotisme ? De nombreuses offres sont disponibles étant donné que TUI fly relie Bruxelles à la République dominicaine 5 fois par semaine, à Cuba 2 fois par semaine et à la Jamaïque 2 fois par semaine également.