Economie

Le gouvernement espagnol a débloqué vendredi un milliard d'euros alloués au secteur du tourisme, une activité essentielle pour l'économie espagnole en difficultés


MADRID Le tourisme génère 11% du Produit intérieur brut (PIB) espagnol et emploie deux millions de personnes, a rappelé le chef du gouvernement socialiste José Luis Rodriguez Zapatero à l'issue d'un conseil des ministres exceptionnellement organisé à Palma de Majorque, dans l'archipel méditerranéen des Baléares.

La principale mesure prise vendredi consiste à ouvrir une ligne de crédit de 500 millions d'euros aux entreprises touristiques souhaitant restaurer leurs installations pour faire par exemple des économies d'eau et d'énergie ou promouvoir de nouvelles technologies.

Un total de 169,8 millions d'euros seront alloués à la restauration et la construction de nouveaux Paradores, établissements hôteliers luxueux et publics disséminés à travers l'Espagne. Le reste des fonds se répartit entre différentes initiatives telles que la promotion du tourisme gastronomique ou des campagnes publicitaires.

L'activité touristique en Espagne souffre de la crise économique. Le nombre de touristes étrangers y a reculé de 11,4% au premier semestre 2009 par rapport à l'année dernière et le gouvernement prévoit une baisse globale d'environ 10% des arrivées de visiteurs étrangers (57,4 millions en 2008).

Selon l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), l'Espagne a été dépassée cette année par les Etats-Unis comme deuxième destination touristique mondiale derrière la France (79 millions en 2008). Un des objectifs du gouvernement est de faire évoluer l'offre touristique sur le littoral. "Plus de 65% des touristes qui viennent en Espagne cherchent le soleil et la plage", selon un communiqué du ministère de l'Industrie.

© La Dernière Heure 2009