Economie

Une croissance de 25% au premier semestre

BRUXELLES Le groupe belgo- néerlandais de bancassurance Fortis a vu son bénéfice net s'accroître de 25% lors du premier semestre de cette année, pour atteindre 1,56 milliard d'euros (62,9 milliards de francs). Le bénéfice par action s'est accru de 16%, passant de 1,11 à 1,29 euro. Fortis a notamment profité d'une conjoncture favorable dans le secteur des assurances aux Etats-Unis ainsi que du coût élevé du dollar. Sans tenir compte du change favorable et des reprises, le bénéfice de Fortis a connu une croissance de 18%. Le rendement sur fonds propres est quant à lui de 20,1%, au-dessus des objectifs de la direction qui étaient de 12%.

Les activités tant d'assurance que bancaires se portent bien. Le bénéfice net des assurances a ainsi augmenté de 17% à 714 millions d'euros (28,8 milliards de francs). Les activités bancaires ont, elles, enregistré une croissance plus forte. La Générale de Banque et la CGER ont ainsi généré un bénéfice net de 927 millions d'euros (37,3 milliards de francs), soit une croissance de 31%.

Pour l'année 2000 dans son ensemble, Fortis maintient ses objectifs d'un bénéfice net d'environ 20% et d'une augmentation du bénéfice par action de 12 à 15%. Le groupe belgo-néerlandais souhaite par ailleurs remplacer, avant fin 2001, les actions Fortis (B) et Fortis (NL) par une seule et même action.