L’emploi wallon a résisté

P. V. Publié le - Mis à jour le

Economie

Le marché de l’emploi wallon a mieux survécu à la crise économique 2008-2010

BRUXELLES “Malgré l’activité structurellement plus faible et un taux de chômage plus élevé en matière d’offre de travail, la demande de travail sur le marché de l’emploi wallon a mieux résisté à la crise économique 2008-2010 que la demande de travail dans les Régions bruxelloise et flamande” , énonce une étude de Dynam, une initiative commune de Federgon, Hiva-Ku Leuven et l’ONSS.

Et cette meilleure résistance s’expliquerait par quoi ? Entre autres, par sa forte dépendance au secteur public puisque “plus de 40 % des emplois proposés par les employeurs monorégionaux wallons se situent dans ce secteur” .

Mais aussi grâce à la forte création d’emplois dans les soins de santé et plus récemment dans les activités des titres-services. De plus, “un certain nombre de secteurs industriels tels que la chimie et le secteur pharmaceutique présentent une dynamique de l’emploi croissante, mais c’est surtout dans les services de soutien aux entreprises et le commerce que de nombreuses nouvelles entreprises et PME créent chaque année de nombreux emplois,” ajoute Caroline Vermandere, chercheuse senior chez Dynam.

Et d’ajouter que “cette combinaison d’un important secteur public et d’un certain nombre de secteurs dynamiques dans l’industrie et le commerce a rendu le marché de l’emploi wallon très résistant ces dernières années. Même pendant la crise, il y a eu plus d’emplois créés que détruits et, pendant la reprise économique, la forte dynamique de l’emploi se fait immédiatement ressentir”.

Par contre, en Région bruxelloise, “là où les taux de création et de destruction d’emplois sont élevés” , plus de 90 % de l’emploi se situe dans le secteur des services. N’empêche, la forte présence des services commerciaux se reflète par le grand nombre d’entreprises entrantes et sortantes. Et, de surcroît, elle accueille plusieurs grandes organisations de la santé, de l’enseignement et de l’administration publique qui sont peu sensibles aux fluctuations conjoncturelles.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner