Economie Avec des prix souvent moins chers que les sites d’e-commerce belges, son arrivée a de quoi effrayer.

Si les consommateurs belges peuvent déjà faire leur shopping sur le site Amazon.fr (ou Amazon.de), l’ensemble des produits qui y sont proposés ne sont pas pour autant livrables en Belgique. Frustrant pour les clients qui dénichent souvent des tarifs alléchants, mais qui ne peuvent donc pas conclure la vente. Les choses vont cependant changer dans les prochains mois, car la version belge d’Amazon est attendue d’ici la fin de l’année.

Pas de quoi réjouir les commerçants belges, online et offline. En effet, d’après une étude menée par Vergelijk.nl, les tarifs affichés par Amazon sont, dans 50 % des cas, moins élevés que sur Bol.com ou Coolblue, pourtant deux géants de l’e-commerce également.

"Selon notre comparatif, ce sont surtout les marques nationales qui bénéficient de prix bradés. Ainsi, sur Amazon, on peut acheter un Fitbit, une tablette Samsung Galaxy Tab A ou une brosse à dents Oral-B pro 6700 cross moins cher. En revanche, une Senseo, une friteuse Philips airfryer ou une TV Philips 4000 LED se dénichent à des prix plus attractifs chez Coolblue par exemple", pointe Ben Kerkhof, fondateur de Vergelijk.nl.

Pour son comparatif , le site a analysé les prix de vingt produits parmi les plus vendus dans 10 catégories. Il ne s’agit donc que d’un exercice limité, mais avec 50 % des produits moins chers sur Amazon, cela démontre bien toute la force de frappe du géant de l’e-commerce. Et tout l’impact que pourrait avoir l’arrivée d’Amazon.be. Pour les webshops qui sont actuellement actifs sur notre marché, cette concurrence risque de faire mal, tout comme ils avaient déjà souffert de l’ouverture au marché des e-commerçants néerlandais.