Economie

La Commission européenne revoit ses prévisions de croissance à la hausse pour l'UE.

L'Union européenne et la zone euro devraient voir leur PIB réel progresser respectivement de 1,8% et 1,5% en 2015, selon les prévisions économiques du printemps de la Commission européenne. En ce qui concerne 2016, cette dernière prévoit une croissance de 2,1 % pour l'UE et de 1,9 % pour la zone euro. Pour la Belgique, Bruxelles table sur une croissance de 1,1% en 2015 et 1,5% en 2016. La Commission se montre légèrement plus optimiste qu'en février, lors de ses prévisions d'hiver, où elle tablait sur une prévision de 1,7% pour l'UE en 2015. La prévision pour la croissance belge cette année était par contre identique.

"Les économies européennes bénéficient d'une conjonction de facteurs favorables: maintien des prix du pétrole à des niveaux relativement bas, croissance mondiale soutenue, poursuite de la dépréciation de l'euro et politiques économiques opportunes dans l'UE", détaille la Commission.

La croissance de l'emploi bénéficie également du redressement de l'activité économique, mais le chômage, quoiqu'en baisse, reste élevé. Le taux de chômage dans l'UE et la zone euro devrait diminuer cette année, à mesure que l'amélioration de la situation de l'emploi s'étendra aux différents secteurs d'activité, pour atteindre, respectivement, 9,6 % et 11,0 %.

En Belgique, le taux de chômage devrait s'établir à 8,4% en 2015 et 8,1% en 2016. Quant à la dette publique du pays, elle reste élevée à 106,5% du PIB en 2015 et 106,4% du PIB l'année suivante.