Economie

La Cour de Justice européenne (CJUE) a tranché : les employés de Ryanair basés à Charleroi vont pouvoir être jugés selon le droit du travail belge et non irlandais.

Pour rappel, la CJUE était saisie d'une demande de la cour du travail de Mons, devant laquelle six employés avaient attaqué Ryanair en 2011. La cour de Mons doutait de sa compétence à juger ce litige, étant donné les particularités du secteur du transport aérien.

Mais pour la CJUE, la cour de Mons est bel et bien compétente. "Le droit du travail belge est plus favorable à l'employé que ne l'est le droit irlandais. Cela change donc beaucoup de choses notamment en matière de congé, jours de récupération, heures de stand-by,etc…" , explique Yves Lambot, permanent CNE qui parle d'une "grande victoire" des employés d'autant que cet arrêt devrait faire jurisprudence en Europe.

Selon Ryanair, cette décision de la Cour de Justice européenne ne l'empêchera toutefois pas de continuer à engager ses employés sous régime irlandais.