Economie

En 2008, la Flandre occupait encore la seconde place au rang des régions les plus attrayantes aux yeux des investisseurs étrangers


BRUXELLES La Flandre a davantage de capacités que Bruxelles et la Wallonie pour attirer des investisseurs étrangers, selon le classement des "25 villes et régions européennes du futur" dressé chaque année par la revue spécialisée fDi Magazine, éditée par le Financial Times. Différents aspects sont pris en compte, comme l'attrait global pour les investisseurs étrangers, la qualité de vie, l'infrastructure, l'efficacité des coûts, les ressources humaines, etc.

La Flandre occupe la 7e place au rang des régions les plus attractives pour les investisseurs étrangers. Le Top 3 est composé de l'Angleterre du Sud-Est, l'Ile-de-France et la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. La Flandre fait mieux que Bruxelles, qui est en 16e position. La Région wallonne ne figure quant à elle pas dans le Top 25.

Dans la catégorie "Meilleure stratégie pour attirer des investisseurs étrangers", les trois régions belges sont néanmoins à la pointe: la Flandre est première, suivie directement par Bruxelles. La Wallonie prend, elle, la 6e place. Dans cette catégorie, il est notamment tenu compte du personnel chargé de la promotion et de l'accompagnement des investisseurs, des incentives et des projets d'infrastructure.

Dans diverses catégories, les Belges remportent quelques places de choix: Bruxelles est la 9e ville d'Europe la plus attractive pour les investisseurs étrangers. Anvers est à la 7e place dans le classement des "petites villes" et Gand à la 10e place des "micro-villes".

© La Dernière Heure 2010