Economie

Plusieurs propositions sont sur la table et le gouvernement devrait trancher ce mardi ou mercredi

BRUXELLES Les membres du Comité ministériel restreint se sont une nouvelle fois retrouvés mardi à 10h30 au Lambermont pour poursuivre la discussion sur le contrôle budgétaire et la stratégie de relance.

Ils espèrent en terminer ce mardi soir tard ou mercredi matin. En arrivant à la réunion, plusieurs des principaux ministres ont souligné que les mesures de relance ne peuvent pas peser sur le budget. Le gouvernement a entamé le contrôle budgétaire dimanche après-midi.

Selon le rapport du Comité de monitoring, il ne manque que 78 millions d'euros pour maintenir le budget sur les rails à savoir un déficit de 2,4% pour l'entité fédérale et de 2,8% pour l'ensemble de l'Etat.

Le vice-Premier ministre CD&V Steven Vanackere a répété que la meilleure mesure de relance était le fait d'avoir un budget en équilibre.

Plusieurs ministres ont aussi réagi à l'information selon laquelle la dette dépasserait à nouveau les 100% du Produit intérieur brut (PIB). Ils ont souligné que ces chiffres datent de la fin mars.

"A ce moment, on a déjà un trimestre de dépenses derrière nous alors que les recettes ne viennent que plus tard", a souligné le vice-Premier ministre Open Vld Vincent Van Quickenborne. Si la situation reste favorable et que le budget reste sous contrôle, il a beaucoup de chance pour que le taux d'endettement redescende, a-t-il ajouté.

© La Dernière Heure 2012