Economie Le "Black Friday" est, depuis quelques année, le symbole du consumérisme à outrance. Une alternative a été créé récemment afin de faire réfléchir sur nos modes de consommation. Le Green Friday entend rappeler que les actions individuelles peuvent avoir un impact décisif sur le collectif.

Le Black Friday est l'occasion pour de nombreuses enseignes commerciales de casser les prix sur une large gamme de produits. Venu tout droit des Etats-Unis, il tombe le lendemain de Thanksgiving, et permet aux Américains de faire le pont et s’offrir un long week-end de 4 jours.

Ce Black Friday est également synonyme d'une course effrénée à la consommation et d'un modèle de production insoutenable. En réaction à cette tradition, un collectif français a créé une alternative, appelée "Green Friday". L'objectif ? Rappeler aux citoyens que l'acte d'achat est un choix fort, avec des conséquences concrètes sur l’environnement lorsqu’il est motivé par des causes justes et durables. 

"Le but n’est pas de culpabiliser, mais bien de sensibiliser les citoyens à une consommation plus responsable. Il existe aujourd’hui de nombreuses entreprises qui proposent des alternatives plus vertueuses que celles que les encarts publicitaires du Black Friday nous invitent à contempler", explique le collectif.