Economie

Malgré l'offensive du graveur DVD, il s'est encore vendu plus de 75.000 lecteurs VHS en 2006

BRUXELLES Ne cherchez pas: on ne vend quasi plus de cassettes vidéos VHS dans les magasins. Les films et les séries ne sortent plus sous ce format, l'industrie préfère désormais le DVD et ses hautes performances en terme de qualité de son et d'images. Sans compter la capacité de stockages des données.

Cependant, le bon vieux magnétoscope n'a pas encore poussé son dernier souffle. Il existe toujours une demande pour les appareils permettant de lire nos bonnes vieilles cassettes poussiéreuses. La preuve par les chiffres. En 2006, il s'est vendu 76.000 magnétoscopes, d'après les chiffres de GFK Benelux Marketing qui analyse le marché de la distribution. 76.000, c'est bien, "même si cela représente un recul de 33 % par rapport à 2005", note Jurgen De Mesmaecker, de GFK.

"Si le magnétoscope se vend encore, c'est parce qu'il existe très certainement une demande de la part des personnes âgées qui ont encore chez elles des cassettes VHS qu'elles souhaitent regarder, analyse M. De Mesmaecker. Et puis elles souhaitent enregistrer des programmes de télévision. Un graveur DVD leur paraît bien trop compliqué à utiliser."

Boom des graveurs DVD

Ces chiffres n'empêchent évidemment pas le marché du graveur DVD de faire son chemin. Augmentation des ventes de 10 % en un an si l'on prend la période allant de janvier à avril. "Plus de 74.000 graveurs ont déjà été écoulés en 2007." Les appareils combinés (lecteur enregistreur VHS/graveur DVD) sont également prisés "même ils permettent une chose et pas l'autre. On peut graver ses cassettes vidéos sur format DVD mais on ne peut bien évidemment pas faire l'inverse."

Ces différents constats permettent de conforter l'hypothèse que le magnétoscope n'est pas encore mort. "Il existe une clientèle, raison pour laquelle les fabricants fabriquent ce type d'appareils."

Toutefois, il n'est pas dit que la longévité du magnétoscope sera interminable. Selon les spécialistes, il faudra s'attendre à une disparition lente du format. "Personnellement, je donne encore une durée de vie de 4 à 5 ans au format VHS", analyse M. Mesmaecker.

Il est temps de se mettre au goût du jour.



© La Dernière Heure 2007