Economie

Le patron d'Eurowings Thorsten Dirks a assuré mercredi aux travailleurs de Brussels Airlines que leur entreprise ne deviendrait pas à l'avenir une copie belge de Ryanair. A l'issue d'un conseil d'entreprise extraordinaire au siège de la compagnie aérienne, il a ainsi promis que celle-ci jouerait un "rôle décisif" dans l'avenir d'Eurowings Group, à en croire les slides présentés au personnel lors d'une assemblée générale. Bruxelles va devenir un centre d'expertise pour le long courrier, Eurowings n'effectuant pas (encore) actuellement de tels vols, a annoncé le CEO allemand.

Brussels Airlines et la compagnie allemande formeront désormais Eurowings Group. L'entreprise belge constitue un "élément clé pour notre succès" en tant que groupe et y jouera "un rôle décisif" à l'avenir, ressort-il encore de la présentation au personnel.

Les produits proposés par les deux entités sont assez similaires pour le moment, avec "des produits de haute qualité pour chaque budget".

Thorsten Dirks s'exprimera devant la presse en fin de matinée afin de donner davantage d'explications sur ses plans pour Brussels Airlines.


Eurowings prévoit d'installer un centre d'excellence à Bruxelles

La filiale low cost de Lufthansa, Eurowings, prévoit d'installer un centre d'excellence à Bruxelles, rapportent mercredi De Tijd et L'Echo. L'information est confirmée par les syndicats. Le CEO d'Eurowings, Thorsten Dirks, rencontrait ce mercredi matin le personnel et les syndicats de Brussels Airlines, dont l'inquiétude ne faiblit pas alors que la compagnie belge doit être intégrée dans la compagnie à bas coûts.

Mais selon les quotidiens, il semble que dans les papiers d'Eurowings, il y ait un plan pour installer un "Long Haul Center of Excellence" à Bruxelles, soit un centre d'excellence pour les vols long courrier, ce qu'ont confirmé les syndicats.