Economie Il avait le sourire. Avec 98  % des votes des actionnaires, Michael O’Leary, le patron de Ryanair, garde son poste d’administrateur au sein de la compagnie irlandaise. Mais l’assemblée générale annuelle des investisseurs, qui se tenait à une cinquantaine de kilomètres de Dublin, a été mouvementée (voir ci-contre) avec des vraies interrogations sur le futur du management de Ryanair. Un temps bannie de cet événement, la presse y a finalement été tolérée. “Nous ne voulions pas de manifestations de fous furieux devant notre hôtel, justifie M. O’Leary. “Et puis de toute façon, la meilleure manière d’attirer la presse en masse est de la bannir. La preuve, vous êtes venus.”
(...)