Les prêts hypothécaires ne suivent pas la baisse des taux d'intérêt

Publié le - Mis à jour le

Economie

L'"indice de référence", couplé à tout crédit hypothécaire à taux variable, a baissé ces derniers mois jusqu'à 0,426 pc

BRUXELLES Les indices qui déterminent si le taux d'intérêt sur les prêts hypothécaires variables peut baisser ou doit augmenter sont historiquement bas, mais les tarifs pratiqués par les banques ne suivent pas, écrivent vendredi les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad.

L'"indice de référence", couplé à tout crédit hypothécaire à taux variable, a baissé ces derniers mois jusqu'à 0,426 pc, le plus bas niveau jamais atteint et un dixième de l'indice qui était en vigueur en septembre 2008 lorsque la crise des crédits a frappé les Etats-Unis.

La Banque nationale fixe chaque mois dix indices de référence, dépendant du type de prêt variable. Ce sont les indices pour les durées les plus courtes (comme les prêts révisables chaque année) qui affichent le niveau le plus bas.

Mais cette situation ne profite pas vraiment aux candidats acheteurs ou bâtisseurs.

Ils ne peuvent en effet pas vraiment emprunter meilleur marché qu'il y a quelques mois ou quelques années, écrivent les journaux. Les banques doivent par exemple tenir compte de la normalisation attendue des taux d'intérêts, qui devraient repartir à la hausse.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner