Economie

Les compagnies aériennes abaissent les prix. Tout profit pour les touristes

BRUXELLES Le secteur du tourisme, même s'il est moins durement touché que d'autres par la crise, voit cependant sa clientèle s'éroder également. Pour attirer le client, quoi de mieux que des prix promotionnels. Bien avant la crise déjà, le prix des billets d'avion s'était démocratisé. Avec les offres spéciales proposées désormais par les compagnies aériennes, les billets n'ont jamais été aussi bon marché.

Alors qu'il fallait encore débourser quelques centaines d'euros il y a quelques années pour un vol aller-retour intra-européen, c'est désormais les destinations lointaines qui s'affichent aux mêmes prix.

Les compagnies aériennes peinent en effet à remplir leurs avions et n'hésitent donc plus à mettre les places vacantes en vente sur différents sites Internet, où le prix est nettement moins élevé. Air France-KLM, qui vient d'annoncer une perte de plusieurs centaines de millions, a abaissé une grande partie de ses tarifs vers de nombreuses destinations. Un billet pour Madrid se négocie désormais à 139 € tandis qu'Athènes est accessible à moins de 200 €.

Les destinations lointaines voient également leurs prix dégringoler, avec un aller-retour pour l'Asie ou les États-Unis pour quelques centaines d'euros à peine.

Du côté des bureaux de réservation via Internet, on se frotte les mains de cette abondance d'offres. Ainsi, eBookers affiche 100% d'augmentation des réservations sur un an. Et l'inondation d'offres émanant des compagnies aériennes elles-mêmes n'est assurément pas étrangère à ce succès.

Même pour les réservations en juillet, août et septembre, il n'est pas rare de voir les prix chuter de plusieurs centaines d'euros. Même le Moyen-Orient s'est lancé dans la course aux rabais. La compagnie nationale d'Abu Dhabi, Etihad, propose en effet un vol au départ de Bruxelles vers Jakarta pour 365 € à peine !

Les compagnies low-cost voient ainsi les vols réguliers empiéter sur leur terrain, et sont également contraintes de baisser leurs prix. Chez RyanAir, il y a quasiment en permanence des vols à moins de 10 €. Profitez-en et changez d'air, ça fait un bien fou par les temps qui courent.

En savoir plus

Quelques bons plans :

www.oogolo.fr ; www.ebookers.be



© La Dernière Heure 2009