Les réserves de la Banque Nationale ont doublé durant la crise de la dette

Publié le - Mis à jour le

Economie

La Belgique dispose d'une réserve de 7,3 millions d'onces d'or, représentant 227.500 lingots d'or d'un kilo

BRUXELLES Les réserves en or et en devises de la Banque Nationale ont doublé ces trois dernières années, atteignant 23,57 milliards d'euros, principalement grâce à la forte hausse du prix de l'or, peut-on lire vendredi dans De Standaard.

La Belgique dispose d'une réserve de 7,3 millions d'onces d'or, représentant 227.500 lingots d'or d'un kilo. Et ces trois dernières années, le prix de l'or est passé de 650 euros l'once à 1.260 euro. La valeur de la réserve en or est dès lors passée de 4,87 milliards à 9,12 milliards.

Le prix de l'or s'est envolé car les investisseurs se sont massivement tournés vers cette valeur refuge depuis la crise, mais de nombreux économistes doutent de la durabilité de cette hausse de prix. De plus, en raison d'accords internationaux, la Banque Nationale ne peut pas vendre ses réserves en or ces prochaines années et les gains réalisés ces dernières années ne sont donc que virtuels, uniquement en terme de comptabilité.

Les réserves sont également constituées de devises et de créances du Fonds Monétaire International (FMI). Le FMI a augmenté mi-2009 son capital afin de résister à la crise. La Belgique y a contribué à hauteur de 5 milliards, ouvrant dès lors une ligne de crédit auprès du FMI de 5 milliards.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner