Economie

La FEB a décidé de lancer une étude sur l'impôt des sociétés


BRUXELLES Les recettes fiscales issues des sociétés représentaient 2,7% du Produit intérieur brut (PIB) belge en 2010, soit plus qu'aux Pays-Bas, en Allemagne et en France, d'après une étude de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), peut-on lire mercredi dans Le Soir.

Les syndicats ont dénoncé à plusieurs reprises ces derniers mois les taux d'imposition faibles, voire nuls, dont bénéficieraient certaines grandes sociétés.

Face à ces attaques, la FEB a décidé de lancer une étude sur l'impôt des sociétés (Isoc).

Les experts de la fédération ont donc procédé à l'analyse des comptes annuels de quelque 130.000 entreprises du secteur marchand. Il en ressort que le taux d'imposition médian s'élevait à 26,2% en 2010. D'après cette étude, le taux médian de la Belgique est donc supérieur à celui de ses voisins, à l'exception de la France.

L'étude démontre également que les petites entreprises ne paient pas plus d'impôts que les grandes.

En 2010, le taux d'imposition médian s'élevait à 25,9% pour les petites entreprises, à 27,4% pour les moyennes entreprises, à 28,6% pour les grandes entreprises et à 27,2% pour les très grandes entreprises.

© La Dernière Heure 2012