Economie Black Friday et Cyber Monday : toutes les grands enseignes pratiquent les prix gonflés.

Le Black Friday à peine bouclé, place au Cyber Monday. Comme son nom l’indique, c’est sur le Net que cela se passe aujourd’hui. De nombreux sites en profitent pour proposer des offres en apparence alléchantes, mais à y regarder de plus près, une pratique semble, elle aussi, très prisée. Les commerçants jouent en effet sur la légalité en affichant des prix barrés qui ne correspondent en rien à la réalité des prix qu’ils pratiquaient quelques jours avant le Black Friday. Comme on vous l’indiquait la semaine passée, la technique la plus courante consiste à gonfler le prix de base en se référant au prix de vente recommandé. Exemple : une télévision dont le prix de vente recommandé est de 3 000 euros, affichée avec une réduction de 50 %, soit un prix promo de 1 500 euros. Seul hic, une semaine avant le Black Friday, elle se vendait à… 1 500 euros. Conclusion, Black Friday ou pas, Cyber Monday ou pas, vous ne faites pas une réelle affaire. D’autant que, dès demain, elle sera à nouveau affichée à 1 500 euros et non pas à 3 000 euros.

Pire, certaines enseignes profitent de la frénésie d’achats pour réaliser, elles, de bonnes affaires. Ainsi, l’UFC Que Choisir a repéré des offres "promotionnelles" plus chères que les tarifs pratiqués avant le Black Friday. Et de citer un produit électroménager vendu 349 euros, contre 500 environ, selon le prix barré. Sauf que l’association n’a retrouvé aucune mention de ce prix dans l’historique des tarifs appliqués par l’enseigne. Pire, ce même produit présenté comme en promotion à 349 euros était préalablement affiché à 329 euros. Le consommateur paie donc en vérité plus cher et ne profite d’aucune promotion.

Une fois de plus, le conseil est simple : méfiez-vous des promotions trop alléchantes. Au-delà de 20 % de réduction, cela devient suspect même si certaines promotions sont bien réelles. Alors, comment savoir si l’e-commerçant a gonflé les prix à la veille du Black Friday. L’astuce est simple et consiste a rajouter le mot "cache" devant l’adresse url du bien que vous souhaitez acheter. Avec cette manipulation, vous pouvez aisément consulter l’ancienne version de la page internet du produit… et donc son ancien prix.

Nous avons fait l’exercice sur plusieurs sites de grandes enseignes, actives uniquement sur le Net ou disposant d’un webshop. Et force est de constater qu’il ne nous a pas fallu multiplier les recherches pour dénicher rapidement des pratiques trompeuses bien que légales.


Si la promo de ce frigo reste intéressante, elle n'a pas empêché MediaMarkt de gonfler le prix de base pour la rendre encore plus alléchante.

© DR


Sur Cool Blue, l'offre Black Friday pour cette télé Samsung à 999 euros au lieu de 1129 euros est exactement la même qu'avant le Blanck Friday. Avantage : 0 euro !

© DR


La Fnac annonce fièrement 220 euros de réduction sur ce Mac Book Pro, affiché à 1879 euros au lieu de 2099 euros. Sauf qu'avant le Black Friday, il était vendu à 1889 euros. Vous n'économisez donc que 10 euros.

© DR