Economie

Coditel Brabant SPRL (opérant sous la marque SFR, ci-après "Coditel") a annoncé mardi matin à sa délégation syndicale et son personnel son intention de procéder au licenciement collectif de la plupart de son personnel en Belgique.

Une quarantaine d'employés devraient être concernés, indique Coditel/SFR dans un communiqué. 

La phase d'information et de consultation avec les syndicats a été lancée. Suite à l'acquisition de Coditel par Telenet en juin 2017, Coditel a continué à fonctionner de manière indépendante en commercialisant la marque SFR. "Ensuite, parmi les différentes options possibles, le choix a été fait de proposer aux clients SFR en Belgique de passer graduellement sur des produits Telenet. La marque SFR ne pouvant en effet, en vertu d'un accord conclu avec Altice au moment de la reprise, être utilisée que pour une période limitée. Ce qui implique la réduction rapide des activités commerciales de Coditel (ventes et services à la clientèle) et des autres activités qui y sont liées (finance, IT, ...) et à terme la cessation de ces activités à la fin mars 2019. Ceci ne justifie plus d'un point de vue économique le maintien de l'entièreté du personnel de Coditel", explique la direction.

Quarante emplois sur 49 devraient être supprimés. "Seules quelques fonctions spécifiques directement liées à l'infrastructure réseau et au fonctionnement de l'entité restante seront maintenues", précise-t-on.