Economie

Marc Coucke a "pleine confiance" en l'avenir alors que le groupe pharmaceutique Perrigo lui réclame 1,9 milliard d'euros. "Notre défense/contre-attaque est minutieusement examinée", écrit-il sur Twitter. Les journaux de Mediahuis rapportaient lundi que le géant pharmaceutique Perrigo, acquéreur d'Omega Pharma, exige au moins 1,9 milliard d'euros de la part de Marc Coucke et du fond Waterland, accusant ces derniers d'avoir frauduleusement embelli les comptes d'Omega Pharma.

"Dans notre Etat de droit, tout le monde peut réclamer des dommages très importants à tout le monde. C'est évidemment embêtant. Mais le contrat a été établi selon le droit belge. Une défense/contre-attaque est minutieusement examinée. Nous avons pleine confiance en l'avenir", réagit Marc Coucke sur Twitter. "je ne ferai pas d'autres commentaires et je ne donnerai pas d'interview à ce sujet", ajoute-t-il sur le réseau social.