Economie

Electrabel n'a pas connu d'exode massif de consommateurs

BRUXELLES La hausse des tarifs de gaz annoncée en juin dernier par Electrabel n'a jusqu'à présent pas été à l'origine d'un exode des consommateurs vers d'autres fournisseurs d'énergie, révèlent mercredi les statistiques de la VREG, le régulateur flamand du secteur. Il ressort que la dynamique de marché, laquelle correspond aux passages d'un fournisseur à un autre dans le chef des consommateurs, s'est élevée en août à 0,46 %. Il s'agit d'un chiffre identique à celui du mois d'août de l'année passée. L'absence d'effets liés à la hausse des tarifs d'Electrabel se remarque également au niveau des parts de marché sur le marché du gaz. La part d'Electrabel est passée de 72,35 % en juillet à 72,31 % en août, soit une baisse minime de 0,04 point. Quant à la part de marché d'autres fournisseurs, comme Essent, Nuon ou Luminus, elle stagne, voire est en légère régression.

Par ailleurs, des enquêtes réalisées au sein des ménages montrent qu'à peine 38 % de ceux-ci examinent de près leurs factures.



© La Dernière Heure 2007