Economie

La Confédération Construction a revu à la baisse ses prévisions pour le secteur de la construction, ressort-il jeudi de son baromètre mensuel. "Les prévisions pour cette année se sont dégradées, avec une croissance négative anticipée pour la construction d'environ -1,5% à -2%", indique le communiqué. En juin, elle avait prédit une baisse de seulement 0,2%.

La Confédération Construction souligne notamment que l'activité dans le secteur de la construction est en baisse depuis quatre trimestres d'affilée. L'activité de construction a diminué de 0,4% au deuxième trimestre 2013. Par rapport au deuxième trimestre de 2012, le recul constaté est de 2,5%.

Quant à l'emploi dans le secteur, il a diminué de 0,3% au deuxième trimestre de 2013 et, comparé au deuxième trimestre de 2012, l'emploi est en baisse de 2%.

En outre, le nombre de permis de construire pour les nouveaux bâtiments résidentiels et non-résidentiels a diminué lors du deuxième trimestre. "Les permis délivrés pour les appartements n'ont pas réussi à compenser la baisse des permis relatifs à des habitations unifamiliales", explique le communiqué.

Le nombre de faillites reste également élevé. "Le nombre de faillites a augmenté durant les mois de juin à août de 16,9%. Durant cette période, 548 entreprises de construction ont dû déposer leur bilan."

En 2012, le secteur de la construction avait connu une croissance de 0,9%.