Economie

Après avoir gelé le lancement de nouvelles routes depuis Brussels Airport durant un an, Ryanair a annoncé mardi deux liaisons au départ de Zaventem pour la prochaine saison d'hiver. 

La compagnie aérienne à bas coûts irlandaise volera ainsi vers Amman et Marrakech, en plus d'une nouvelle route Charleroi-Malte. Dès la saison d'hiver, Ryanair volera donc deux fois par semaine depuis Bruxelles vers les villes jordanienne et marocaine, ce qui fera culminer à 15 le nombre total de lignes desservies depuis Brussels Airport.

L'aéroport bruxellois a lancé "une offre commerciale attractive pour les compagnies qui y lancent de nouvelles routes et à laquelle nous avons répondu", a expliqué Michael O'Leary, le CEO de Ryanair, pour justifier sa démarche. Durant plus d'un an, ce dernier avait en effet gelé le lancement de nouvelles routes en raison de la problématique des nuisances des avions.

Le patron irlandais voudrait bien y développer encore davantage ses activités, a-t-il laissé entendre. "Nous avons quatre avions basés à Zaventem et nous aimerions passer à huit. Mais la problématique des nuisances restreint notre croissance."

Michael O'Leary plaide pour des règles plus adaptées en la matière que celles édictées il y a 20 ans. "Commencer nos activités à 6h30 au lieu de 7h00 nous permettrait de croître à Zaventem. Nous pensons proposer de la sorte un compromis raisonnable avec des avions moins bruyants."

A Charleroi, un vol quotidien reliera l'aéroport wallon à Malte. Pas moins de 66 lignes différentes y seront ainsi assurées par Ryanair.

La compagnie irlandaise estime à 8,3 millions le nombre de passagers qu'elle transportera sur base annuelle. Elle emploie environ 6.200 personnes en Belgique.