Economie

La compagnie low cost irlandaise va ouvrir cinq nouvelles lignes en 2015 (Dublin depuis Zaventem, Athènes, Bucarest, Prague et Riga depuis Charleroi). Elle compte transporter 6,5 millions de passagers en Belgique en 2015, soit une hausse de près de 20% par rapport à cette année. La compagnie proposera au total désormais 88 lignes depuis les deux aéroports belges, selon nos confrères de La Libre Belgique.

"Nous attendions nos nouveaux avions pour pouvoir répondre a à la forte demande du marché belge", explique le directeur Marketing de la compagnie Kenny Jacobs. Selon lui, cette nouvelle offensive de Ryanair risque de faire mal à certains concurrents évoluant sur le tarmac de Zaventem. "Il y a beaucoup de concurrents en Belgique et sans doute certains qui ne survivront pas", explique -t-il. Nos premières réservations sur notre nouvelle offre business sont très encourageantes et il y aura une petite guerre sur ce marché en Europe".

Le nouveau positionnement de Brussels Airlines, qui a sensiblement baissé ses prix depuis l'arrivée de Ryanair à Zaventem, n'effraie pas M. Jacobs. "Pour nous 69 euros (NdLR : le prix proposé par Brussels Airlines pour un aller-retour en Europe), ce n'est pas vraiment une offre low cost", conclut-il.


Hausse de 12% du nombre de passagers pour Brussels Airlines entre janvier et août

Comparé à 2013, Brussels Airlines a accueilli entre janvier et août de cette année quelque 500.000 passagers en plus à bord de ses vols (+12%), a annoncé mardi la compagnie qui a vécu, le 19 septembre, une "journée record", avec près de 25.000 passagers transportés. Le taux d'occupation des vols, lui, a progressé de 6% pour se fixer à 81,5%.

"La croissance du nombre de passagers se fait principalement sur le réseau européen et est le résultat de la politique de prix attractifs, de l'expansion de l'offre, de l'augmentation du nombre de passagers qui combinent deux vols Brussels Airlines et la focalisation sur les nouvelles destinations d'été", a commenté la compagnie dans un communiqué.