Economie

Une descente de grande envergure a eu lieu le week-end dernier chez Smits Pluimveeprodukten à Heist-op-den-Berg. 

Les enquêteurs de la police judiciaire fédérale et l'Agence pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) cherchaient des preuves de fraude alimentaire. Les deux gérants - un couple - ont été interpellés, rapportent lundi les journaux de Mediahuis. Les enquêteurs avaient des indications sur des falsifications à l'étiquettes sur la durée de conservation de la viande. Outre ces problèmes de traçabilité, des questions se posaient également quant à l'hygiène. Il est enfin examiné si des poulets communs n'ont pas été conditionnés et vendus comme poulets bios.