Economie

De passage à Liège, le patron du groupe français Orange s'est exprimé, sans langue de bois, sur deux dossiers qui agitent le paysage belge des télécoms.

Stéphane Richard, patron du groupe français Orange depuis huit ans, n'a pas tourné autour du pot, ce lundi midi, en évoquant deux dossiers "un peu chauds" (sic) qui, depuis quelques semaines, agitent le monde politique et les opérateurs télécoms actifs sur le territoire belge.
(...)