Economie L'opérateur flamand de téléphonie fixe perd la boule: il vire son personnel et augmente ses tarifs

BRUXELLES L'opérateur de téléphonie fixe qui se faisait le chantre de la libéralisation et de la concurrence à Belgacom semble aujourd'hui à bout de souffle et véritablement aux abois.
Après avoir substantiellement augmenté ses tarifs - pour la plus grande indignation de ses clients bien entendu -, il a annoncé hier 139 licenciements dans l'attente d'une recapitalisation qui tarde à venir...
Mais l'opérateur a également augmenté de 400% (!) ses tarifs d'interconnexion de telle sorte qu'il coûtera désormais très cher (100% plus cher) à un abonné Belgacom de téléphoner à un abonné Telenet...
De quoi provoquer l'indignation de l'opérateur Belgacom qui a décidé hier de traîner son petit concurrent devant les tribunaux. `Pour préserver nos clients et éviter les dérives de différenciation des prix selon le réseau auquel appartient le destinataire´, explique Belgacom.