Economie

La chocolaterie Galler est désormais totalement sous le contrôle des actionnaires qataris, selon les informations du journal L'Echo diffusées mardi. 

La famille qatarie du cheik Bin Jassim Al Thani a accru ses parts de capital pour devenir très confortablement majoritaire dans l'actionnariat de l'entreprise liégeoise. Le détail chiffré des nouvelles participations n'a pas été donné. Le fondateur Jean Galler reste cependant actionnaire de son entreprise, mais à titre minoritaire et temporairement. A terme, les Qataris reprendront 100% du capital.

Jean Galler a également quitté ses fonctions de dirigeant de la pépite wallonne. Il se consacrera à la création et à la communication.

Il a cédé ses postes d'administrateur délégué dans Galler Chocolatiers, Galler Franchising et Galler Holding à Joao De Gouveia, le conseiller du groupe qatari.