Un sommet européen extraordinaire sur le budget en novembre

Publié le - Mis à jour le

Economie

M. Reynders participe mercredi à Chypre à une réunion informelle européenne

BRUXELLES Un sommet européen extraordinaire sera organisé fin novembre pour permettre aux chefs d'Etat et de gouvernement des 27 de se mettre d'accord sur le cadre financier pluri-annuel de l'UE (2013-2020), a confirmé à l'agence Belga le ministre Belge des Affaires étrangères, Didier Reynders.

M. Reynders participe mercredi à Chypre à une réunion informelle européenne consacrée à ce cadre financier, qui provoque d'importants remous entre les Etats membres - principalement entre les contributeurs et bénéficiaires nets.

Il était envisagé que le débat puisse être tranché au plus haut niveau au sommet des 18 et 19 octobre à Bruxelles, mais cette idée a été abandonnée. La réunion d'octobre sera en effet monopolisée par les débats sur la crise de l'euro. En outre, les quelques semaines supplémentaires ne seront pas superflues pour travailler à aplanir les divergences entre les 27.

La réunion informelle de Chypre a en effet confirmé une nouvelle fois l'opposition frontale entre les partisans d'un budget européen ambitieux, dont la Belgique, et ceux qui veulent le réduire au maximum.

La France s'est rangée clairement dans la seconde catégorie, a déploré M. Reynders, qui y voit une contradiction avec l'engagement du président François Hollande en faveur de la croissance.

Plutôt que de renégocier le traité de discipline budgétaire comme il s'y était engagé pendant la campagne électorale, ce dernier se targue en effet d'avoir fait adopter au niveau européen un paquet de croissance de 120 milliards d'euros. Mais selon M. Reynders, des investissements similaires risquent de disparaître du budget européen si les contributeurs nets obtiennent de le raboter.

"On ne peut pas plaider pour la croissance et en même temps pour un budget européen en diminution", selon le ministre belge.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner