Economie

Champagne et Chine dopent les exportations françaises

PARIS Les exportations françaises de vins et de spiritueux ont progressé en 2005 de 2,2% à 7,74 milliards d'euros, surtout grâce au cognac et au champagne ainsi qu'à une montée en flèche de la demande chinoise, retrouvant leur niveau de 2002. Cette bonne performance, ternie cependant par un nouveau recul des Bordeaux et des Beaujolais, fait suite à «deux années difficiles», a souligné le président de la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France (FEVS), Philippe Casteja. En 2004, les exportations avaient baissé de 3,1%, surtout en raison d'une chute des ventes de vins de Bordeaux. En 2003, elles n'avaient progressé que de 1,7%, l'année ayant été difficile pour les vins non pétillants. Par pays, si les exportations sont en difficulté sur la plupart des marchés traditionnels (Europe et Japon), elles explosent en Chine (+47,8%) et croissent à Singapour (+19,4%), en Espagne (+13,8%), en Russie (+12,8%) et aux Etats-Unis (+6,7%). La FEVS note l'entrée de la Chine dans les vingt premières destinations.

© La Dernière Heure 2006