Economie Macron ou Le Pen ? La France est à un tournant. Le futur président est très attendu. Basés en Belgique, trois entrepreneurs français témoignent.

Lundi matin, le rebond des marchés boursiers était à la mesure des inquiétudes qui avaient tétanisé les marchés quelques jours auparavant. Il faut dire que la spectaculaire remontée de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages en fin de campagne n’écartait pas totalement le scénario le plus craint par les investisseurs : celui d’un ultime face à face entre le leader du mouvement "La France insoumise" et Marine Le Pen, la patronne du FN. Deux candidats anti-européen et aux politiques ouvertement protectionnistes. Un cauchemar pour les entrepreneurs et les investisseurs…

Finalement, on le sait, c’est Emmanuel Macron - qui est donné largement gagnant, selon les sondages, pour le duel final - qui est sorti victorieux de ce premier tour, écartant du coup le spectre d’un cas de figure aux allures de catastrophe pour les marchés financiers.

Cela étant, si le soulagement était donc de mise au début de la semaine, l’euphorie des marchés ne durera pas. Car en cas de probable victoire d’Emmanuel Macron, la question qui se pose déjà sera de savoir s’il disposera, au terme des législatives qui suivront les présidentielles, d’une majorité parlementaire. Ou devra-t-il quémander l’apport, tant à droite qu’à gauche, d’autres formations politiques pour faire passer des réformes économiques dont la France a bien besoin. Car si la croissance économique de l’Hexagone retrouve quelques couleurs - le gouvernement table sur + 1,5 % cette année - et l’investissement des entreprises soutenu, le pouvoir d’achat des Français, amputé par l’inflation, montre, lui, certains signes de faiblesse. Et surtout, l’économie française reste plombée par une dette abyssale, des dépenses publiques écrasantes et le poids d’une fiscalité que certains entrepreneurs, pour ceux qui ne se sont pas délocalisés sous des cieux plus attractifs, jugent aujourd’hui "confiscatoire". Bref, les défis qui se poseront au futur locataire de l’Elysée sont nombreux. Nous avons questionné trois entrepreneurs français qui vivent en Belgique : voici ce qu’ils attendent du futur président français.

Un dossier réalisé par nos confrères de La Libre Belgique.