Economie Les clubs espagnols souhaitent utiliser leurs joueurs comme caution de leurs dettes

MADRID Les clubs de football espagnols envisagent de demander à l'administration la permission de cautionner leurs dettes fiscales à l'aide des droits de transfert de leurs joueurs, a affirmé le quotidien madrilène El Mundo.

Si cette proposition est acceptée, le fisc espagnol aurait le droit de se rembourser auprès d'un club mauvais payeur en saisissant la somme perçue pour le transfert d'un joueur, indique le journal.

D'après El Mundo, les clubs comptaient formuler cette proposition vendredi lors d'une réunion de la Ligue de football professionnel (LFP). Il n'a pas été possible de joindre un porte-parole de la LFP pour obtenir confirmation.

Toujours selon El Mundo, un tel procédé serait possible, la loi disposant que les dettes fiscales peuvent être cautionnées par n'importe quel moyen convenable. Une décision politique est cependant nécessaire car les joueurs, bien qu'étant inscrits à la colonne des actifs dans les documents comptables, sont considérés comme une valeur périssable.

La plupart des clubs de football espagnols sont engagés dans un long contentieux avec l'administration fiscale, qui a adressé des redressements d'une valeur totale de 208,7 millions d'euros à 18 équipes de D 1, dont 53 millions d'euros au Real Madrid et 29 millions d'euros au FC Barcelone.