Edito Une humeur signée Jean-Marc Ghéraille.

Depuis son arrivée dans le noyau A d’Anderlecht, Romelu a été ultra exposé. A 16 ans seulement, il a tenu l’attaque mauve à lui seul et est même très (trop) rapidement devenu meilleur buteur de notre championnat. Après ne lui avoir déniché que des qualités, ce qui est toujours le cas avec un jeune qui arrive, la seconde saison s’est muée est longue litanie de critiques.

(...)