Edito Par Jean-Marc Ghéraille.

C’est très tentant d’effecteur le parallèle entre le Standard 2011 et celui de 2018. A l’époque, les Witsel and co avaient souqué pour valider leur ticket en playoffs 1, avaient raflé la coupe de Belgique et, dans la foulée, avaient réussi une (quasi) parfaite remontada au classement. Ils ont loupé l’impensable doublé pour…un demi-point.

(...)