Edito Par Jean-Marc Ghéraille.

Depuis samedi et la démonstration face aux naïfs Tunisiens, la Belgique plane. Ne jouons pas les rabat-joie, cela fait deux ans et ce fichu quart de finale de l’Euro 2016 contre le pays de Galles (rien qu’à l’écrire, cela fait encore mal) que les supporters n’avaient plus autant communié. Comme si le ressort s’était distendu.

(...)