Edito Les sondages sont formels : le pacte migratoire ne vaut pas une crise gouvernementale, selon une majorité de Belges. Une majorité de Belges, et même de Flamands, ne souhaitent pas non plus la fin de la Belgique. Son avenir en tant qu’état fédéral, sans catastrophisme, semble pourtant s’assombrir. Le responsable est tout trouvé, côté francophone : la N-VA.

La Dernière Humeur est signée Adrien de Marneffe