Faits divers La province de Liège sous tension depuis le début de l'année

LIÈGE Premier crime de 2001 en province de Liège, le 8 janvier, à 6 h du matin, rue de Visé à Jupille. C'est un homme de 30 ans, Didier Timsonet, qui en est la victime. Il a été abattu, de sept coups de feu, devant son épouse et son bébé suite, semble-t-il, à une bagarre dans une boîte de nuit. Le lendemain, quatre personnes sont arrêtées: trois frères, Maurizio, Guisseppe et Claudio, et une jeune femme, Laetitia.

Le 12 janvier, Yvan Catoul, 42 ans, est tué d'un coup de couteau à son domicile de la rue Roture en Outremeuse. Le lendemain, son meurtrier est arrêté. Il s'agit d'un Français, Guy Hallu, 50 ans. Cause du meurtre: une dispute alcoolisée!

Mystérieuse tentative d'assassinat, le jeudi 1 er février à 18 h 30, à proximité du CHU du Sart-Tilman. C'est un commerçant, Philippe Marechal, 26 ans, installé dans la galerie de l'hôpital universitaire, qui en est la victime: un tueur lui a tiré dessus à six reprises! Le commerçant devait décéder le lundi 5 février suivant des suites de ses blessures.

Le samedi 3 février, le corps d'un banquier visétois de 44 ans, Marc Peeters, était retrouvé dans les bois proches de Gouvy. Il était signalé disparu depuis le 13 octobre. Un de ses collègues sera arrêté le lendemain de la découverte du corps: il était suspecté depuis le début!

Le 16 février, aux petites heures de la matinée, c'est un voleur, Emin Jasari, qui est abattu à Neupré alors qu'il tentait de s'introduire, avec un complice, dans une habitation. Un accident, semble-t-il, le propriétaire, réveillé en sursaut, ayant voulu tirer à côté du voleur pour lui faire peur!

Le jeudi 1er mars à 19 h 45, c'est à Dison qu'un commerçant est sauvagement assassiné. Roger Lemauvais, 63 ans, a été bâillonné, ligoté et tué d'une dizaine de coups de couteau. Mobile du crime: le vol. Un Bruxellois a été arrêté, il y a quelques jours, dans le cadre de ce crime. Il est actuellement incarcéré à la prison de Verviers.

Le mercredi 7 mars, c'est un quinquagénaire, Lambert Scarna, qui était retrouvé abattu d'une balle dans la tête à son domicile de Grivegnée. Son meurtrier, un de ses proches, devait être arrêté quelques jours plus tard.

Le lundi 12 mars, le corps d'Emile Bronckaert, 54 ans, d'Angleur, était retrouvé dans la Meuse. L'homme avait disparu depuis le 22 février. Il a été tué par une de ses connaissances lors d'une dispute.

Le mardi 13 mars, c'est un toxicomane qui était retrouvé mort dans un squat de la place des Béguinages. Porteur de papiers d'identité qui n'étaient pas les siens, il avait reçu de nombreux coups, notamment à la tête.

Le mercredi 21 mars, c'est un truand qui perdait la vie lors d'une attaque à main armée commise contre une banque de la rue de Boncelles à Ougrée. Plusieurs coups de feu avaient été échangés lors de cette attaque, le père du gérant de la banque s'étant défendu contre les agresseurs.

Retour dans l'arrondissement de Verviers, le jeudi 28 mars, pour un crime dû à une dispute de couple: Claudine Schwind, 39 ans, une infirmière, était frappée de deux coups de couteau à la gorge par son compagnon, Bruno Lucas.

Et c'est à Liège, le mardi 3 avril au petit matin, qu'un Serbe de 36 ans, Ilir Berisha, était frappé de douze coups de couteau à proximité de son domicile de la rue d'Harscamps. Un crime qui avait tout du règlement de comptes et sur lequel les enquêteurs n'ont, pour l'heure, aucune piste.