Faits divers

Les trois braquages ont eu lieu entre 6 et 7 h dans le même coin

BRUXELLES Trois attaques à main armée simultanées ont eu lieu hier matin à trois endroits séparés de quelques minutes seulement en voiture, au sud-est de la capitale. Un lien entre les trois n'était pas exclu.

À commencer par la station Q8 d'Uccle . Trois auteurs encagoulés, gantés et armés y ont fait irruption à 6 h 20. Ils ont contraint le personnel à ouvrir le coffre-fort duquel ils ont emporté des chèques-repas et des chèques Delhaize. Ils ont pris la fuite avec leur butin estimé à 5.000 €.

Peu avant 7 h, quelques rues plus loin, le Delhaize de Beersel situé sur la chaussée d'Uccle a également été la cible d'une attaque à main armée par trois individus encagoulés et gantés. Ils sont entrés dans le magasin et ont rassemblé le personnel dans une pièce. Ils ont exigé l'ouverture du coffre-fort, ce qu'ils n'ont toutefois pas obtenu. Ils ont alors décidé de prendre la fuite. Un membre du personnel a tenté de les poursuivre et a reçu des coups.

Hier matin, toujours à 7 h 30, cette fois, c'est le Proxy Delhaize de Leeuw Saint-Pierre qui était la cible d'une attaque à main armée. Ici aussi, les auteurs étaient trois. Ils étaient gantés et encagoulés. Ils ont séquestré des membres du personnel durant quelques minutes. Le gérant de la supérette a reçu quelques coups mais n'est pas gravement blessé. Les auteurs ont pris la fuite sans butin à bord d'une voiture où les attendait un complice qui les a avertis de l'arrivée de la police par des coups de klaxon.



© La Dernière Heure 2008