Faits divers Il était trop tard pour stopper la dépense au sein de l’établissement bientôt fermé !

Une cuisine ultra-moderne, toute neuve, opérationnelle depuis ce mois de juillet et dans laquelle on mijote désormais les repas des détenus de la prison de Forest. Jusque-là, pas de quoi en faire tout un plat. Sauf lorsque la cuisine en question a coûté plus de 400.000 €, qu’elle ne servira finalement à préparer les repas que de 180 détenus au lieu de 600 et que dans 3-4 ans à venir, la prison de Forest fermera ses portes ! Dépense inutile ? " On n’avait pas trop le choix ", nous répondent différentes sources.

Comprenez par là que le budget consacré à cette nouvelle cuisine a été validé il y a plusieurs années. Sous l’ancienne législature. À l’époque, il n’était pas encore question de la construction de la future prison de Haren. Les marchés publics ont été passés et le chantier a démarré voici plusieurs mois. Au moment où la prison de Forest comptait encore plus de 600 détenus. Pour plusieurs raisons, il a fallu interrompre ce chantier. Entretemps, il a été décidé l’an dernier de vider la prison de Forest de ses 600 détenus et de les transférer vers la prison de Saint-Gilles, l’établissement de Forest n’accueillant depuis lors que 180 détenus. Trois fois moins, donc.

Sauf que le chantier de la fameuse nouvelle cuisine était déjà entamé. Plutôt que de l’adapter et de réduire ainsi les dépenses consacrées à la méga cuisine, on a préféré poursuivre sur la lancée pour ne pas devoir engager de longues démarches administratives de réouverture de marchés publics, etc.

Résultat : la prison de Forest, qui n’accueille plus que 180 détenus et qui devrait bientôt fermer ses portes avec l’ouverture du nouvel établissement de Haren (voir détails ci-contre au sujet de l’avancée de ce complexe), dispose donc depuis ce mois de juillet d’une cuisine dont la capacité dépasse largement celle nécessaire.

Le temps des travaux (plusieurs mois), les repas des détenus étaient livrés par un traiteur (catering). "O n doit normalement consacrer 3 à 4 € par jour par détenu pour les repas. Continuer avec la solution catering nous aurait coûté encore plus cher que l’installation de cette nouvelle cuisine ", nous affirme-t-on. Possible. Reste que le plus interpellant dans cette histoire est de ne pas avoir réduit cette dépense en s’adaptant à la nouvelle réalité de la prison de Forest. Nul doute que les milliers d’euros ainsi économisés auraient pu servir à d’autres investissements, plus importants au sein des prisons.

Les travaux vont débuter à Haren

À l’époque où sa construction avait été décidée, on l’annonçait terminée pour 2016. À ce jour pourtant, le terrain censé accueillir la future mégaprison bruxelloise à Haren est toujours vide. Selon nos infos, le chantier devrait toutefois démarrer cet automne. En octobre, en principe. Plus question de retarder la pose de la première pierre de cet établissement pénitentiaire puisqu’il faudrait alors repartir à zéro en ce qui concerne les différentes demandes de permis (urbanisme, etc).

Cette fois ça y est, cela semble la bonne. La future prison devrait donc ouvrir ses portes en 2021, voire 2020, si tout va bien…